Prochaine date:
ULTRA DU PAS DU DIABLE 27-29 avril 2018

Ultra Mountain National Tour 2018

 
La cérémonie de clôture du 1er challenge UMNT s’est tenue ce samedi 17 décembre à Crest en présence des élus de la mairie de Crest, d’Antoine Guillon, organisateur du challenge UMNT, des coureurs et des organisateurs des différentes courses du challenge : Ultra du Pas du Diable, Les aventuriers du bout de la Drôme, Le Grand Raid 6666, L’Ultra Trail di Corsica, L’Echappee Belle, L’Infernal Trail des Vosges, 100 Miles Sud de France, Le Trail de Bourbon et La TransMartinique.
 
podium 2016

Un beau podium pour ce premier challenge UMNT 
 
Chez les femmes : 
  • 1ère Gilberte LIBEL Panier produit + Voyage vers la métropole
  • 2ème Lucie ARNAL Panier produit + Invitation Challenge Drôme
  • 3ème Murielle BOURBAO Panier produit + Invitation Infernal des Vosges pour 2 personnes
Chez les hommes : 
  • 1er Renaud ROUANET Panier produit + Inscription et voyage en Corse pour l’Ultra Trail di Corsica
  • 2ème Cédric CHAVET Panier produit + Séjour en Corse d’une semaine
  • 3ème Sébastien PARMENTIER Panier produit + Invitation Challenge Drôme

Les trailers présents ont souligné la qualité du challenge et des courses qui le composent.
« Le challenge UMNT est un challenge convivial et familial avec des courses techniques, typées montagne. Les organisateurs sont abordables et proches des coureurs. Nous sommes loin des trails aseptisés. C’est du trail comme à ses origines, le trail comme je l’aime ! Sur ces courses, plus qu’un podium, l’objectif est d’aller au bout de l’aventure… », explique Renaud Rouanet, vainqueur du challenge et présent sur 4 des 9 courses ( 2ème Pas du Diable, 5ème 6666, 2ème Echappée Belle et 3ème Trail de Bourbon).
 
Rendez-vous le 29 avril pour le début de la saison 2 !

À l’issue de la Transmartinique 2016, la 1ère saison du challenge Ultra Mountain National Tour s’achève, illustrant des ultra trailers solides et réguliers, en mettant en scène 9 épreuves majestueuses de métropole et d’outre mer. Retour d’Antoine Guillon sur cette année en 3D, Défi, Distance et Dénivelé :

On aurait pu penser que le pari n’était pas simple à relever, réunir 9 organisations autour d’un projet qui au premier abord pouvait être considéré comme « un challenge de plus », mais les arguments étaient simples et séduisants : proposer une rotation annuelle des courses « masters »pour inciter les coureurs à voyager, bénéficier d’une communication croisée, mutualiser les moyens techniques au besoin, créer une plateforme d’échange entre des spécialistes de la discipline et les pratiquants de tous niveaux sur le site www.umnt.org , valoriser tous les massifs montagneux, donner un but supplémentaire aux trailers pour atteindre leur objectif de devenir finisher, et aux plus aguerris, l’occasion de se démarquer lors de réelles confrontations sur des plateaux de qualité.

9 associations ont donc signé un engagement sur 3 ans, certaines auront même modifié leur parcours pour atteindre le minima des sélections, soit 100 km et 6 000m+, l’aventure pouvait commencer !

Avril, un démarrage sur les chapeaux de roue !

L’Ultra du Pas du Diable affiche complet, 120km / 6 500m+, les coureurs crapahutent dans l’Aveyron, sur un formidable parcours dans les causses, les grottes ; ils franchissent parfois les obstacles à l’aide des mains, ils sont loin des Alpes, et pourtant découvrent que les émotions et l’environnement sauvage ne sont pas réservés qu’à la haute montagne, loin de là. La montée chronométrée rappelle que le profil n’est pas celui des Landes !

Loulou et Carole, producteurs de légumes mieux que bio, sont aux petits soins pour leurs 1 200 protégés. Ça bataille sévèrement sur les avants postes, et c’est Lionel TRIVEL qui l’emporte. Les podiums : Janick DELVA, Sabrina CACHARD, Lucie ARNAL  ; Lionel TRIVEL, Renaud ROUANET, Sébastien BOUSQUET.

Mai, un petit tour dans la Drôme pour un grand tour !

Crest, nous sommes chez Jack Peyrard, fondateur d’URW et manager du team New Balance, sur sa 15ème édition ! Au programme, 125 km / 7 400m+. Une épreuve coriace de par son alternance de parties roulantes et techniques sous une chaleur intense. Nous y retrouvons déjà quelques-unes des têtes d’affiche présentes sur l’UPDD, la mayonnaise semble avoir pris. Et la course ne le dément pas, avec un suspens constant et une ascension chrono dont tous se rappellent encore, un must, le nez dans la pente et des bénévoles au sommet pour inciter à le relever afin d’admirer la vue. Très peu d’arrivants cette année, l’ultra réserve toujours des surprises ! Les podiums : Corinne GRUFFAZ ; Guillaume PORCHE, René ROVERA, Frédéric DESPLANCHES

Juin, au chant des cigales !

Nous voici dans l’Hérault, chez moi, autant dire que le parcours étant à l’image des terrains que j’affectionne, ça pique un peu les cuisses, et pour cause : 119 km / 7 000m+ de rochers et singles. Mais comment résister au chant des cigales, à la beauté du Caroux, à l’accueil méditerranéen…

Des souvenirs plein les yeux et dans les jambes, c’est l’essence du trail, et sur cette 1ère manche « master », à bonus donc, le plateau est exceptionnel, réservant aux spectateurs un spectacle intense. La chaleur aura été profitable à Sylvain Couchaud et à la Réunionnaise Gilberte Libel. Les podiums : Gilberte LIBEL, Irina MALEJONOCK, Sabrina CaChard ; Sylvain COUCHAUD, Cédric CHAVET, Lionel TRIVEL.

Juillet, sur un terrain corsé !

Une traversée en bateau, et les coureurs du continent arrivent en Corse pour rejoindre ceux aux pieds agiles, ceux qui volent sur les rochers et qui supportent les assauts du thermomètre ! L’Ultra Trail® Di Corsica affiche 110km / 8 000m+ dans un décor de rêve. Grimper vers le ciel bleu profond, plonger vers les eaux turquoises, un petit jeu magique qui ne se pratique pas par hasard, bien mal en prend ceux qui s’y lancent la fleur au bâton !

L’équipe organisatrice peut se féliciter d’avoir marqué les esprits, les trailers, finishers ou non, auront rapporté en plus de quelques courbatures, des parfums d’authenticité et un goût de reviens-y prononcé ! Les podiums : Perrine SCHEINER, Nelly ZOTOS SOULAS, Nathalie OLASAGASTI ; Fabrice D’ALETTO, Mickaël GASC, Matthieu CRAFF.

Août, une belle échappée alpine !

L’Echappée Belle, massif de Belledone, 144 km / 10 900m+, 2ème épreuve « Master » : le challenge entre dans sa dimension ultra +. En trois éditions cette épreuve a fait sa réputation de course la plus technique de l’hexagone, un bruit qui court, probable ; en tous cas, pas de bruit en courant, mis à part celui des cloches pendues au cou des vaches qui regardent passer ces fous courbés dans la pente en quête d’un absolu qui leur échappe. Haute montagne, pierriers, singles, lacs d’altitude, fournaise, pluie, la panoplie complète est déployée, et les coureurs doivent eux, déployer tous leurs moyens pour franchir la ligne d’arrivée à Aiguebelle. Alors que l’on croyait Lionel Trivel parti pour conforter sa pole position sur le challenge, une blessure au talon le contraint malheureusement à l’abandon. Nous l’attendons en 2017 ! Les podiums : Patricia PENSA, Irina MALEJONOCK, Stella PETRIC ; Sébastien GERARD, Renaud ROUANET, Christophe LE SAUX.

Septembre, les forêts vosgiennes !

Si je vous annonce 11 000m+ dans les Vosges, vous me direz « c’est infernal », et pour cause, il s’agit de l’Infernal des Vosges, avec tout de même 200 km au compteur ! Pas simple à première vue, encore moins sur place diront les finishers, mais quel parcours ! D’incessantes bosses et relances, des ambiances humides en forêt moussues, des pistes exigeantes, des singles glissants. Les coureurs les plus patients et endurants auront tiré leur épingle du jeu. Le challenge UMNT offre des formats variés ! Les podiums : Daphné DEROUCH, Murielle BOURBAO, Silvestra DE ARAUJO ; Eric BONNOTTE, Vincent LARUE, Sébastien LONGEARET.

Octobre, de la montagne à la mer !

Départ à 2 000 m d’altitude, arrivée à Argelès-sur-mer, une balade de 164 km / 7 600m+. Les 100 miles Sud de France se déroulent dans les Pyrénées, secteur technique, rocheux, aérien, souvent humide et à la météo capricieuse. Encore un ultra de caractère qui nécessite des qualités particulières pour en venir à bout. En ligne de mire, la mer ou les lumières de la côte pour ceux qui évoluent de nuit. Des rencontres insolites, cerfs aux bois démesurés, marmottes et rapaces, mais également des ascensions immenses dont se souviendront les participants. Les podiums : Gemma AVELLI, Lucie ARNAL, Lydia MASSALVE ; Emmanuel RIPOCHE, Samuel VERGES, Oller RUIZ.

Octobre, un Bourbon sans alcool !

Le Trail de Bourbon à la Réunion, ce sont 110 km / 7 300m+ sur les sentiers majestueux des cirques. Un  évènement qui rassemble 1 700 coureurs. De Cilaos à St Denis, en passant au pied du Piton des Neiges et dans Mafate, les trailers ont fort à faire pour boucler le parcours, avec en point d’orgue la montée du Maïdo, chronométrée pour l’occasion, une farce à la Guillon diront certains. Nous sommes aussi là pour nous amuser et nous dépasser, sans conteste ce qu’ont réussi une bonne part des engagés, dont les plus rapides :

À l’issue de cette 3ème épreuve « Master », la victoire est acquise du côté des hommes pour Renaud Rouanet, et deux athlètes réunionnais se positionnent alors en embuscade, Gilberte Libel et Sébastien Parmentier. La dernière épreuve sera donc décisive, ce qui rend encore plus intéressant le déroulé du challenge. Les podiums : Gilberte LIBEL, Audrey BASSAC, Irina MALEJONOCK ; Jean-Pierre GRONDIN, Sébastien PARMENTIER, ex æquo Renaud ROUANET et Matthieu CRAFF.

Décembre, bain de boue dans les Caraïbes !

Grand Rivière au nord de l’île : nous sommes au départ de la Transmartinique pour une grande traversée de 152 km / 6 300m+ en direction de Sainte Anne. Les pluies diluviennes ont transformé le terrain en bourbier, la jungle est devenue une patinoire, les mornes sont encordés car il serait autrement impossible de les grimper, mais il faut aussi affronter les 35 degrés Celsius des pistes de bananeraies et autres routes résidentielles à 25% ! Les coureurs qui parviennent à ce relatif exploit doivent encore franchir le dernier marathon côtier, baignant dans la mangrove des chevilles à la taille selon leur heure de passage par rapport à la marée. Le Graal est au bout, du premier au dernier, et il est temps de fêter sa victoire, sa saison, son challenge, autour d’un verre entre amis. Les podiums : Gilberte LIBEL, Laura THORAVAL, Danielle ZOZIME CAVERY ; Antoine GUILLON, Sébastien PARMENTIER, Emmanuel RIPOCHE.

Les résultats définitifs : Gilberte LIBEL, Lucie ARNAL, Murielle BOURBAO ; Renaud ROUANET, Cédric CHAVET, Sébastien PARMENTIER.

Mes remerciements à tous les coureurs et organisateurs qui se sont démené, dans l’ombre ou en pleine lumière, de jour et de nuit, pour le plaisir des uns et le bonheur des autres.

REMISE DES PRIX
 
La première édition du challenge UMNT se clôturera le samedi 17 décembre à Crest (département de la Drôme), où aura lieu la cérémonie de remise des prix.
En attente de confirmation, voici le déroulé de cette soirée :

15h Footing 1h en groupe si météo convenable
17h Début de cérémonie, discours du maire de Crest, présentation et mot des organisateurs et sponsors, projection d’images.
18h remise des prix :

- Podiums scratch H et F
- Catégories
- Challenge ascensionnel
- Equipes
- Tirages au sort des lots
19h Apéritif et amuses bouches

Seront récompensés :
Les 10 premiers hommes et 5 premières femmes au scratch
Le 1er et la 1ère de chaque catégorie
Les 3 meilleurs grimpeurs hommes et femmes
Les 3 premières équipes
Des trailers classés, par tirage au sort

updddrome6666restonica logo beaufortainlogo echappeevosges utfr160 grr 2017

Copyright © 2015. All Rights Reserved.