Prochaine date:
ULTRA DU PAS DU DIABLE 27-29 avril 2018

Ultra Mountain National Tour 2018

Interviews

 

Nous avons interrogé certains coureurs, de l'élite ou pas, sur leur motivation à participer au challenge de l'UMNT. Merci à tous ceux qui ont répondu et nous font confiance !

 

Renaud ROUANET

 

Renaud Rouanet

Coureur d’ultras depuis 2007, Renaud ROUANET étoffe son palmarès chaque saison. Membre du team Lafuma pendant 4 ans puis du team Hoka depuis 2014, il jongle entre vie professionnelle, familiale et sportive, toujours à fond et disponible.

Renaud, à 37 ans, quelle place occupe le trail dans ta vie ?

J’ai commencé en 2001, puis progressivement jusqu’à faire une première saison en 2003. J’ai mordu à l’ultra en 2007. Cela demande beaucoup de préparation pour rester parmi les coureurs « élites », ce qui n’est pas facile pour moi avec le boulot. Pompier professionnel avec des gardes de 24h, heureusement que je peux m’entraîner souvent sur mon lieu de travail, car ensuite c’est plus difficile. Les enfants grandissent, ils demandent beaucoup d’attention, j’essaie de caler mes entraînements tôt ou tard dans la journée pour limiter au maximum l’empiètement sur la vie familiale. L’équilibre est compliqué à trouver.

Quelles sont tes motivations à participer au chalenge UMNT ?

Justement, cela va faciliter ma pratique compétitive en limitant mes déplacements et les coûts.

J’aime cette sélection d’épreuves caractéristiques dont le ratio dénivelé/distance est costaud. Cela signifie que l’on va pouvoir crapahuter, s’aider des mains pour progresser. Ce ne sont pas des terrains aseptisés ! Ensuite, le challenge va me faire découvrir des régions où je n’ai pas encore couru, la Corse, les Pyrénées, les Vosges.

Il faut dire aussi que n’étant pas dans le plus haut du tableau élites, je peux difficilement participer au challenge mondial UTWT, les voyages sont chers.  Rester sur un principe équivalent, au niveau national, est top. L’idée de courir pour un titre national est très motivant.

Pour ce premier Ultra Mountain National Tour 2016, nous te verrons où ?

J’hésite pour certaines courses comme l’Ultra du Oas du Diable et la Corse par rapport à mes congés, mais je serai sur le Grand Raid 6666, l’épreuve du mois d’août, puis le 100 Miles Sud de France, un bel enchaînement !

Tu as un terrain préféré ?

Le rocher, là où est important « d’avoir du pied », les endroits où les autres coureurs ne courent plus, là où il faut mettre les mains et où les jambes tricotent ! Je préfère une descente technique où l’on avance à 8 km/h difficilement plutôt qu’une descente type val Ferret à 14 km/h ; c’est curieusement moins traumatisant pour moi.

Pour terminer, quel a été ton plus étonnant changement de forme au cours d’une épreuve ?

- Lors de la CCC® 2008, j’étais scotché sur le sentier entre Vallorcine et le col des Montets, je croyais que c’était fini. Quand je suis arrivé au sommet, les jambes sont reparties à fond, 15 km/h sur des pierres instables ! Le final a été fabuleux. J’ai repensé ensuite à l’état dans lequel j’étais avant et je me suis dit que l’ultra était vraiment incroyable !

Merci Renaud, nous t’attendons désormais comme un grand animateur de ce nouveau challenge !

 

Palmarès :

  • 28e (26:14:02) sur Ultra-Trail Du Mont-Blanc® - UTMB® 2015 (171km)
  • 22e (14:29:12) sur The North Face Lavaredo Ultra Trail 2015 (126km)
  • 5e (15:16:42) sur Madeira Island Ultra Trail - 2015 (115km)
  • 5e (20:01:55) sur Transmartinique 2014 (133km)
  • 16e (31:09:48) sur Le Grand Raid De La Réunion 2014 (173km)
  • 1e (24:15:13) sur Le Grand Raid 6666 2014 (165km)
  • 2e (10:42:00) sur Trans Aubrac - 2014 (104km)
  • 9e (02:18:51) sur Ergysport Trail Du Ventoux 2014 (26km)
  • 13e (28:46:03) sur Le Grand Raid De La Réunion (164km)
  • 8e (16:25:41) sur Ultra-Trail Du Mont-Blanc® - TDS® 2013 (119km)
  • 1e (20:52:56) sur Le Grand Raid 6666 - 2013 (148km)
  • 1e (11:16:05) sur Trail Ardéchois - 2013 (98km)
  • 1e (04:39:27) sur Trail De La Sainte Baume -2013 (46km)
  • 5e (11:04:18) sur Festival Des Templiers - Endurance Trail 2012 (93km)
  • 11e (08:32:42) sur Trail Verbier St Bernard - Trail Verbier St-Bernard - Traversée 2012 (61km)
  • 2e (15:17:00) sur Le Grand Raid 6666 - 6666 Occitane 2012 (119km)
  • 3e (11:17:15) sur Trail Ardechois - Ultra-Trail Ardechois 2012 (104km)
  • 12e (04:31:11) sur Ergysport Trail Du Ventoux - Trail Du Ventoux 2012 (46km)
  • 12e (13:19:18) sur Festival Des Templiers - Endurance Trail 2011 (105km)
  • 3e (15:57:38) sur Trail Verbier St-Bernard - Boucle (Solo) 2011 (111km)
  • 2e (12:35:01) sur Festival Des Templiers - Endurance Trail 2010

 

 

Cédric CHAVET

  • chavet
  • Cédric Chavet est un ultratrailer discret mais très efficace. Placez des obstacles sur le terrain, racines, rochers, boue, vous lui facilterez la tâche ! Ce n'est donc pas un hasard s'il est à l'aise sur les trails techniques de la Réunion ou de la Martinique ; rencontre avec ce champion déjà second de la 6666 en 2015.
  • Avant la Transmartinique 2012 que tu gagnes en compagnie de Patrick Bohard et d'Antoine Guillon, ta pratique sportive était-elle déjà concentrée sur le trail depuis longtemps ?

    Ma pratique sportive est concentrée sur le Trail depuis 2008. Ma profession (Parachutiste à Carcassonne de 1993 à 2008) m’a certes, permis d’obtenir une certaine rusticité et un physique plutôt complet mais ne laissait que très peu de temps entre les différentes missions à l’étranger pour la compétition. C’est donc depuis ma mutation au lycée militaire d’Autun en 2008, que j’ai pu bénéficier d’un entrainement plus régulier et m’inscrire à mes premiers Trails.

    La course à pied a toujours été importante dans ma vie puisque depuis le collège et les premières épreuves d’athlétisme en UNSS, j’ai continué par la course hors stade (10km, semi et marathon). Mon attirance pour les grands espaces et la nature plus généralement explique également ce passage au Trail.

    Nous te voyons surtout sur les ultras, 14ème et 20ème des Diagonales des Fous 2014 et 2015, 2ème de la 6666 ; comment expliques-tu cette préférence pour les longues distances ?

    Il est vrai que depuis 3 ans, je prépare mes saisons avec pour objectif majeur un ou deux ultras. Mais je participe également à des trails de tout type de format et sur toutes surfaces (y compris Trail blanc). Toutefois, j’ai vite compris de par mes résultats que les distances au-delà de 50km me convenaient davantage et que plus la distance s’allongeait mieux je me sentais. Ces longues distances nous permettent réellement de nous surpasser. Participer à un ultra offre également de découvrir un pays ou une région et ses particularités. La préparation d’avant course que nécessite un ultra est aussi très intéressante surtout quand on a la chance de partager ces aventures avec sa moitié…

    Comment accueilles-tu ce nouveau challenge national d'ultra, et qu'en attends-tu ?

    Ce nouveau challenge UMNT est une très bonne initiative et permet de créer une certaine dynamique autour d’épreuves moins médiatisées mais tout aussi intéressantes. Cela permettra sûrement de faire connaître des épreuves qui le méritent vraiment. J’aime les terrains difficiles et sauvages et les épreuves inscrites à son calendrier correspondent à mon idée de l’Ultra.

    Je pense que ce challenge donnera l’occasion également de voir de belles bagarres sur un plan sportif car nous devrions être nombreux je pense à y participer.

    J’ai vraiment hâte de débuter cette nouvelle saison.

    Entre famille et travail, comment t'organises-tu pour placer tes entraînements, et quels sont-ils ?

    Mon travail ne laisse que très peu de temps à l’entraînement. Je me lève donc très tôt pour faire une séance avant de faire 1h00 de route pour me rendre sur mon lieu de travail.

    Je place également une séance entre 12h et 14h00 ou le soir en revenant du boulot. C’est du biquotidien. Entraînement croisé 60/40 Course à pied et VTT ou cardio en salle de sport. (Elliptique/Rameur…)

    Le vélo et plus souvent le VTT est très présent dans mon entraînement.

    Je n’ai pas d’enfant (procédure d’adoption). Cet état de fait facilite sûrement mes conditions d’entraînement…

    De plus, Cathy adhère complètement à ma passion et s’épanouit en me faisant l’assistance. Nous choisissons ensemble les épreuves de ma saison.

    Quels types de terrains tu affectionnes ? 

    J’affectionne les terrains très techniques (passage avec main courantes, franchissement de rivières ou de ravines, terrains glissants…) et je suis plutôt à mon avantage dans des conditions météos compliquées…

    Je pense devoir cette rusticité à mon passé professionnel…

    Peux-tu nous dire quelle sera ta saison 2016 ?

    Avec les derniers évènements, je n’ai pas encore eu le temps de finaliser mon programme de la saison 2016 mais ma participation au challenge UMNT sera ma priorité.

    Je m’alignerai sûrement sur un ou deux trails blancs en début de saison avant d’augmenter petit à petit la distance des épreuves avant avril. J’envisage également l’UTMB. A voir…

  • Palmarès :

    • 20ème GRR 2015, 14ème 2014

    • 2ème GR6666 2015

    • 3ème Alésia Trail (51 km)

    • 9ème Romeufontaine 2015

    • 1er ex æquo TransMartinique 2012

     

    updddrome6666restonica logo beaufortainlogo echappeevosges utfr160 grr 2017

    Copyright © 2015. All Rights Reserved.